10 mai 2014

Angèle

Elle pose ses fesses sur la table et tire la nappe jaune poussin avec les pieds. Quelques plis pour le drapé. Un peu plus à gauche, c'est possible? Elle se décale. Le radiateur lui envoie un souffle chaud toutes les deux minutes, ça fait horloge entre deux poses. Elle se retient de ne pas éternuer. Trouve un peu le temps long, alors elle regarde comment ils la dessinent. S'aperçoit trop tard qu'elle a tourné la tête. Merde. Remise en place discrète et mine de rien. Elle aimerait bien se gratter le nez, et maintenant qu'elle a formulé la remarque dans sa tête, ça devient intenable. Se gratter. Le nez. Ne plus y penser. Regarder plutôt comme elle dessine, celle-là... Des cuisses énormes, ben voyons. Et lui, il me prend pour une héroïne de chez Soleil, ou quoi? D'un coup, la main se soulève malgré elle. Son nez. Se gratter. Soupir intérieur de satisfaction. Souffle du radiateur. Changement de pose.




1 commentaire:

Angèle Depresles a dit…

J'avais pas tant que ça envie de me gratter le nez. Et puis j'aime bien que les gens me dessinent pulpeuse, le svelte c'est emmerdant. J'aime bien tes dessins.